A propos de l'île soeur

Gozo, qui signifie « joie » en langue de Castille, est la deuxième plus grande île de l'archipel maltais, avec une population d'environ 29,000 personnes.

Bien que séparée du Malte continental par une étendue de mer de cinq kilomètres, Gozo est distinctement différente de Malte. L'île fait un tiers de la taille de Malte, est plus rurale et plus simple, sa culture et son mode de vie sont ancrés dans la pêche, ainsi que dans un mandement primitif et l'activité agricole. Offrant un rythme de vie tranquille, Gozo est l'oasis sûre et isolée idéale et comme elle se trouve à vingt minutes environ de Malte par ferry, on peut facilement s'y rendre même pour une courte journée. La vie à Gozo était dure pendant plus de deux millénaires, car l'archipel était exposé à tout pilleur qui passait, bien plus que Malte avec ses ports et ses défenses naturels.

Durant tout le Moyen-âge et jusque dans le règne des Chevaliers, les corsaires barbares et les sarrasins ont pillé l'île par intervalles. En 1551, les sarrasins ont effectué un raid dévastateur, en enlevant presque toute la population pour en faire des esclaves. L'île ne s'est jamais vraiment remise de cela et est restée sous peuplée pendant des siècles jusqu'à ce que l'arrivée des Chevaliers entraîne la re-fortification de la Citadelle médiévale (à Victoria, ou Rabat) et que les Gozitains commencent à s'aventurer sur le reste de l'île.

Gozo et ses habitants ont leur propre personnalité et leur propre identité, et des modes de vie, des accents et des dialectes nettement différents. Les Gozitains sont connus pour leur gentillesse et leur accueil des visiteurs, n'hésitant pas à sortir de leur route pour indiquer une direction ou aider un visiteur à trouver sa destination. Les carnavals et festas de Gozo donnent aussi une impression différente de ceux de Malte. Le village de Nadur célèbre le carnaval avec un humour noir, bien différemment des autres carnavals ailleurs.

La vraie beauté de Gozo, outre son paysage marin éblouissant et ses terres, réside dans les villages. Ici, on a l'impression que le temps ne s'écoule pas. Les gens de la région chérissent leur paix et les villages sont tranquilles, et s'avèrent être un merveilleux répit des épreuves et des tribulations de la vie quotidienne pour les visiteurs.

Les bars du village ouvrent tôt afin d'accueillir les lève-tôt qui assistent à la première messe du matin et ferment assez tard, afin d'approvisionner les besoins sociaux des villageois et des visiteurs. Ces endroits où l'on boit n'ont pas changé depuis des décennies, et les seuls signes du temps qui passent sont les nourritures et boissons étalées pour la vente sur les solides étagères et les caisses de verre édouardien.

Toutes les routes de Gozo mènent à Victoria, aussi connue sous le nom de Rabat, qui est l'endroit où se trouve la citadelle fortifiée, sur un sommet.

Victoria n'est pas seulement le centre géographique de Gozo, c'est aussi le cœur de la vie quotidienne. La ville réussit à combiner la frénésie de ses marchés et boutiques avec une atmosphère sereine et courtoise. C'est un endroit idéal pour observer les insulaires dans leur journée, surtout lorsque la place du marché principal, It-Tokk, s'anime.

La ville possède aussi une vie culturelle prospère, avec quelques événements surprenants allant de l'opéra aux courses de chevaux dans la rue principale, lors de la festa.

L'île est aussi bien desservie en restaurants, dans lesquels la nourriture est bonne et variée. En plus des restaurants et cafés qui offrent des menus de la région et des menus continentaux, on peut aussi apprécier des restaurants à thème, tels que des restaurants chinois ou indiens. Les restaurants abondent à Rabat, Mġarr et les villages de pêche de Marsalforn et Xlendi, ainsi que dans de divers autres endroits.

Il n'y a pas à avoir peur de marcher la nuit. Le sentiment de sûreté et de sécurité est palpable alors que les villageois sont fiers de l'absence totale d'agression et la presque non-existence de vols.

Où loger

Pour goûter à la vie de village, louez une villa ou une ferme et pour goûter au luxe, louez en une avec piscine. Les autres logements vont des hôtels de luxe aux appartements indépendants. Il n'est pas difficile de trouver une vue sur la mer à Gozo, où que vous logiez.