Voir la carte
Voyage-Malte

Periode Britannique

La période britannique occupe une place d'importance dans l'histoire de Malte. Les guerres mondiales et l'indépendance du pays représentent les points historiques les plus mar-quants de cette période. Sur l'archipel, l'influence britannique se fait sentir dans bien des aspects de la vie quotidienne : ainsi, l'anglais est langue officielle. Il existe par ailleurs des liens très forts en matière de commerce et de tourisme avec la Grande Bretagne et à Malte, vous pourrez toujours admirer dans les rues les célèbres boîtes aux lettres et cabines téléphoniques londoniennes.
Après avoir aidé les maltais à expulser les Français, les britanniques se retrouvèrent officieusement souverains de l'archipel, mais hésitèrent au début à garder ce territoire. Le traité d'Amiens en 1802 stipulait en effet que Malte reviendrait de nouveau aux Chevaliers de l' Ordre de Saint-Jean, mais la majeure partie de la pop-ulation n'était pas dis-posée à retrouver ses anciens maîtres et demanda à rester sous protection britannique.

     
 

L’héritage britannique

 
 

Malte a fait partie intégrante de l'empire britannique pendant plus de 150 ans. Il est donc peu surprenant que les affaires, les lois, et l'éducation aient un parfum tout britannique. Aujourd'hui, vous trouverez de nombreux exemples de ce mélange anglo-méditerranéen si parti-culier à travers tous les aspects de la vie quotidienne maltaise.

L'anglais est langue officielle, tout comme le maltais. Il est parlé couramment et largement. Mais il a aussi eu un impact dans l'élaboration du maltais (le malti) parlé de tous les jours.
Les maltais passent de plus très souvent du maltais à l'anglais, naturellement, même au beau milieu d'une phrase.

En vous promenant à travers la capitale, La Valette, vous trouverez sur votre chemin des boutiques et des cafés portant des noms anglais qui vous ramèneront au milieu du XIXème siècle.Les visiteurs sont toujours surpris et enchantés de tomber au coin d'une rue sur les fameuses boîtes aux lettres et cabines téléphoniques peintes en rouge, alors qu'au Royaume-Uni, ces équipements ont le plus souvent purement et simplement disparu!

La conduite s'effectue à gauche, comme en Grande-Bretagne. Un peu partout sur les routes vous croiserez fréquemment de vieux modèles britanniques : Morris Minors, Ford Anglias et Prefects, Triumphs ainsi que des camions et bus Bedford des années cinquante, soixante et soixante-dix.Un bon nombre d'entre eux sont utilisés quotidiennement, tandis que d'autres, véritables voitures de collection, amou-reusement conservées et entretenues, ne sont sorties que lors d'occasions spéciales.

La cuisine maltaise a également adopté quelques usages de la cuisine britannique : bars et cafés servent petits déjeuners et brunchs typiquement anglais et la bière est ici la boisson favorite, comme en Grande Bretagne. Elle est servie en "pintes" et en "demi pintes".

 
     

En fait, la paix d'Amiens ne dura pas, les guerres napoléoniennes reprirent de plus belle et les britanniques s'engagèrent dans la défense de Malte. Finalement, le traité de Paris établit définitivement la souveraineté britannique sur l'archipel en1814. ?A partir de là, Malte occupe une place d'importance au sein de l'empire britannique : c'est une place forte stratégique en Méditerranée, qui sert également de base à l'expansion vers l'Est de l'empire.
A travers le cycle des temps de guerres et de paix, le destin de Malte est intimement lié à celui de la Grande Bretagne. Cela ne fut jamais plus évident que pendant la deuxième guerre mondiale, lorsque l'archipel joua un rôle primordial Auparavant, le rôle de l'archipel durant la première guerre mondiale, en tant que base de ravitaillement et lieu de conv-alescence pour les blessés et malades, lui avait valu le titre “d'Infirmière de la Méditerranée". dans le théâtre des opérations de guerre en Méditerranée.

La bravoure des maltais pendant la deuxième guerre mondiale a été reconnue par le roi George V. Celui-ci a accordé sa croix de George en raison de valeur á la population entière de Malte.
Après guerre, le mouvement en faveur de l'auto-détermi-nation s'amplifie et Malte se voit enfin accorder son indépendance, le 21 septembre 1964. Les forces britanniques restent postées à Malte jusqu'au 31 Mars 1979, date de la fermeture définitive de leurs bases militaires.?L'archipel fait alors partie du Commonwealth.

Facebook

Suggestions

Fort Madalena

Fort Madalena was built by the British as part of the defences for the north east of the island. ...

Lire la suite

Musée de Malte dans la Guerre

Situé à Birgu, le Malta at War Museum est sans aucun doute le plus grand témoignage du lourd far ...

Lire la suite
Trip Advisor
Office du Tourisme de Malte