Comino

Comino, un paradis pour les plongeurs, les planchistes et les randonneurs, se trouve entre Malte et Gozo. Faisant seulement 3,5 km2, il n'y a pas de voitures à Comino et à part un hôtel, l'île est totalement inhabitée.

La principale attraction de l'île est le Lagon Bleu, une crique abritée d'eau aigue-marine lumineuse sur du sable blanc et une promenade journalière en bateau de croisière ou en voilier.

Il vaut la peine de visiter Comino tout au long de l'année et l'île est idéale pour les randonnées et photographes en hiver. Sans zones urbaines ou voitures, on peut sentir le thym sauvage et autres herbes.

Comino

Comino était habitée pendant la période romaine, mais n'avait pas beaucoup d'importance jusqu'à ce que les Chevaliers arrivent. Elle a ensuite tenu un double rôle : celui de terrain de chasse et celui de poste de ravitaillement de défense de l'archipel contre les turcs ottomans.

L'île a prouvé être une base utile pour les pirates qui opéraient dans la méditerranée centrale et bien que désolée et désertique aujourd'hui, elle abritait des sangliers et des lièvres lorsque les Chevaliers y arrivèrent en 1530. Les Grands Maîtres ont pris de grandes mesures pour s'assurer que leur jeu sur Comino était protégé : toute personne qui enfreignait l'embargo sur la chasse pouvait s'attendre à servir trois ans comme esclave de galère.

Après la deuxième guerre mondiale, Comino demeura un coin perdu jusqu'à ce que sa chance ravive avec le tourisme dans le milieu des années 60.

 


Où loger
Comino a un hôtel, qui est idéal pour ceux qui désirent rester un peu.