Sites du Patrimoine Mondial - UNESCO

Les îles de Malte ont inscrit trois sites sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO. Il s'agit de la cité de La Valette, des temples mégalithiques et de l'Hypogeum Hal Saflieni.

En tout, sept temples mégalithiques ont été découverts sur les îles de Malte et de Gozo, chacun résultant d'un développement individuel. Sur l'île de Gozo, les deux temples de Ggantija sont remarquables pour leurs gigantesques structures datant de l'Age de Bronze. Les temples de Ggantija sont les plus anciens monuments érigés au monde ; ils témoignent de l'occupation de l'île au moins 1,000 ans avant la construction des célèbres pyramides égyptiennes de Gizeh.

Les temples de Hagar Qim, Mnajdra et Tarxien sont des chefs-d'œuvres architecturaux uniques sur l'île de Malte, compte tenu des ressources limitées dont disposaient les bâtisseurs. Les complexes de Ta' Hagrat et Skorba montrent comment se transmettait la tradition de construction des temples à Malte. Ces temples ont été inscrits sur la liste du Patrimoine mondial en tant que groupe. Ils constituent une tradition architecturale unique qui prospéra sur les îles maltaises entre 3 600 et 2 500 av. J-C.

L'Hypogeum Hal Saflieni est un complexe souterrain taillé dans la pierre que les bâtisseurs utilisaient en guise de sanctuaire, ainsi que lors des enterrements. On le découvrit lors de travaux de construction en 1902. Les trois niveaux souterrains datent environ de 3 600 à 2 400 av. J-C. On considère ce monument comme l'un des monuments préhistoriques essentiels au monde.

La capitale de Malte, La Valette, est sans aucun doute liée à l'histoire de l'Ordre militaire et charitable de St Jean de Jérusalem. Les 320 monuments de La Valette, présents sur une surface de 55 hectares, font de la capitale l'un des endroits au monde les plus chargés d'Histoire.